Le résultat d’un maillage tridimensionnel, est une véritable peau numérique qui permet de reconstituer la géométrie de la surface numérisée. le modèle maillé peut couvrir l’objet numériser dans sa totalité. On dispose alors d’une archive 3D de l’objet, que certains qualifient même de moulage ou de clône numérique. De cette archive peut ensuite être extraite n’importe quelle information géométrique : coordonnées de points particuliers, distance, pente, rayon de courbure, brisure d’axe, coupe. L’archive peut aussi être texturée afin d’ajouter l’information de la couleur. Elle peut être exportée dans un format numérique pris en charge par les imprimantes 3D, ou être utilisée dans le domaine la valorisation numérique (films, visites virtuelles, réalité augmentée, …).